Comment faire la rééducation périnéale chez soi ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le périnée est un muscle situé entre le coccyx et le pubis. S’il est présent chez les deux sexes il joue un rôle très important chez la gent féminine en ce qu’il permet de soutenir certains organes comme la vessie.

Vous venez de passer par un accouchement difficile ou par un trauma ayant négativement impacté votre périnée ? Les séances chez le kiné vous épuisent ? Alors vous êtes au bon endroit. Vous retrouverez dans ce guide des méthodes de rééducation périnéales faciles à faire chez soi.

Comment faire la rééducation périnéale chez soi ?

Avantages d’une rééducation périnéale à domicile

L’accouchement n’est pas l’unique raison de vouloir muscler son périnée. Il faut dire qu’un périnée souple favorise le plaisir lors de la pénétration chez la femme et participe aussi à soutenir l’utérus et le rectum.

Il assure la continence urinaire et fécale. Il est donc important d’avoir un périnée souple et en bonne santé. D’ailleurs, il est possible de faire la rééducation du périnée chez soi et bénéficier de bien d’avantages.

  • Premièrement c’est moins coûteux. Avec un prix moyen de 17 euros par séance, la sécurité sociale ne prendra en charge que 65 % ou 70 % des frais selon qu’elles sont réalisées chez un kinésithérapeute ou une sagefemme.
  • Ensuite vous économisez en temps. Seulement 15 minutes d’exercice seront nécessaires.
  • Enfin une rééducation à domicile vous permet de travailler selon votre rythme et votre agenda.

Il existe plusieurs méthodes dans le cadre de la rééducation du périnée à domicile.

Des exercices périnéaux à faire chez soi

Pour une rééducation périnéale à domicile vous deviez opter pour les exercices suivants :

  • Les exercices de Kegel : on en dénombre au moins quatre. Avant de les pratiquer, il faut d’abord apprendre à bien localiser son périnée. Pour y arriver, il faut imaginer qu’on est en train d’uriner et qu’on stoppe le jet d’urine.

Après avoir localisé le périnée, vous pouvez faire l’un de ces exercices. Par exemple ce qui suit. Tout en étant allongé sur le dos, pliez vos genoux en maintenant la plante de vos pieds collés au sol. Inspirez et expirez en même temps que vous contractez votre sphincter.

  • L’exercice de l’ascenseur : assis ou debout, détendez-vous et fermer les yeux. Imaginez maintenant que votre périnée devient un ascenseur qui monte un immeuble de 05 étages en faisant des arrêts constants à chaque niveau. Chaque niveau correspondra à une petite contraction que vous aurez effectuée. Une fois arrivé au 5e niveau revenez au rez-de-chaussée en relâchant complètement la pression tout en expirant.
  • La fausse inspiration thoracique : cet exercice convient aussi au cas postpartum. Allongez-vous sur le dos et tendez les jambes. Contractez vos périnées et expirez. Fermez maintenant votre bouche et votre nez. Essayez d’inspirer et contractez à nouveau le périnée.
  • Le biofeedback : c’est un dispositif qui permet de mesurer les contractions périnéales. Une fois dans votre vagin ou votre anus (cas des hommes) il vous donnera des informations grâce à son application préalablement installée sur votre smartphone. Vous aurez donc un suivi en temps réel lors de vos différents exercices.
  • L’électrostimulation : ici une sonde intravaginale va contracter les muscles sans que vous y pensiez. A contrario du biofeedback qui nécessite d’être actif, l’électrostimulation fera tout le boulot à votre place

En conclusion il est évident que renforcer son périnée relève d’une importance capitale. Vous pouvez aussi très bien le faire chez un kinésithérapeute que chez soi-même. Cela dépendra des préférences de tout un chacun et surtout de sa bourse.


Lisez aussi:

Combien de temps faut-il pour muscler son périnée ?

Comment faire un massage du périnée ?