Pourquoi faire la rééducation du périnée ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le périnée est un ensemble de muscles à la base de la capacité de rétention lorsque nous avons des envies pressantes. Cependant, plusieurs situations peuvent l’amener à s’affaiblir, provoquant ainsi des fuites au moment où l’on s’attend le moins.

Dès lors, il s’avère plus qu’indispensable de le muscler. Dans cet article, nous vous donnons plus de détails sur l’importance de la rééducation du périnée.

Pourquoi faire la rééducation du périnée ?

Pourquoi rééduquer son périnée ?

Formé de ligaments, de membranes et de muscles mobiles et très solides, le périnée est situé dans le bassin. Il sert de soutien aux organes génitaux lors de la position debout (rectum, urètre, utérus).

Le périnée existe aussi bien chez la femme que chez l’homme. Il peut se repérer dans la région entre l’anus et les parties génitales.

Certaines situations peuvent expliquer le relâchement du périnée : le soulèvement d’une charge lourde, la grossesse ou encore la pratique d’un sport intensif.

Chez l’homme, les rares cas de fragilisation du périnée s’observent après une opération de la prostate. Généralement, la rééducation du périnée est utile pour éviter plusieurs situations.

  • Éviter l’incontinence

L’incontinence urinaire, anale ou fécale se traduit par une incapacité à contrôler le périnée lors de la miction.

En effet, pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreuses transformations : prise de poids, bouleversements hormonaux, soutien du bébé, etc. Tous ces facteurs provoquent une perte de tonicité des muscles du périnée.

De même, les femmes ménopausées se retrouvent avec un périnée moins fort. Ainsi, pour résoudre les cas d’incontinence, il importe de muscler le périnée en procédant à une rééducation.

  • Éviter le prolapsus ou « descente d’organes »

Toujours chez la femme, l’accouchement met en action les muscles du périnée. Ceux-ci étant relâchés n’arrivent plus à jouer leur rôle de soutien des organes. Ainsi, la vessie, l’utérus ou encore le rectum descendent.

Ce phénomène est appelé le prolapsus. Il faudra alors une rééducation périnéale pour corriger cette situation.

  • Améliorer le plaisir sexuel

Lorsque les muscles du périnée perdent leur tonicité, la qualité des rapports sexuels est altérée. La femme éprouve alors des difficultés à avoir du plaisir.

Un périnée robuste procure en effet plus de sensations lors de la pénétration. Il permet de résoudre certains blocages lors des rapports sexuels comme le vaginisme ou la dyspareunie.

Aussi, chez l’homme un périnée puissant permet d’éviter l’éjaculation précoce et de maintenir une bonne érection. Ainsi, rééduquer le périnée contribue à l’épanouissement sexuel du couple.

Comment fortifier son périnée ?

Les séances de rééducation périnéale peuvent se pratiquer chez une sagefemme ou chez un kinésithérapeute. Ces agents de santé utilisent plusieurs méthodes.

  • La rééducation manuelle : le kinésithérapeute ou la sagefemme procède à un toucher vaginal pour percevoir le rythme de contraction du périnée chez la patiente.
  • L’électrostimulation périnéale : à l’aide d’une sonde envoyée dans le vagin, les nerfs des muscles du plancher pelvien sont stimulés grâce à un électro-stimulateur.
  • Le biofeedback : la patiente est amenée à prendre conscience de son périnée afin de le contracter, pour ensuite le relâcher.

Par ailleurs, vous pouvez faire plusieurs exercices chez vous afin de renforcer votre périnée. Ainsi, essayez le verrouillage du périnée qui consiste à resserrer l’anus. Vous ressentirez que la zone contractée semble remonter vers l’intérieur de votre corps.

Aussi, vous pouvez faire des exercices de Kegel qui consistent à faire une série de contraction-relâchement des muscles pelviens.


Lisez aussi:

Plancher pelvien affaibli: quels sont les symptômes ?

Pourquoi faire une rééductation périnéale chez l’homme ?