Combien de temps faut-il pour muscler son périnée ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Pour les adeptes de sports, de musique ou de science médicale, la notion du périnée n’est plus un secret. Même si beaucoup de personnes l’ignorent, un périnée musclé et tonique procure un grand bien au corps.

Aujourd’hui, les personnes qui s’y mettent ont tendance à se poser la question suivante : combien de temps faut-il pour se muscler le périnée ? Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article.

Combien de temps faut-il pour muscler son périnée ?

Comment fonctionne le périnée ?

Appelé aussi plancher pelvien, le périnée est bien entendu un ensemble de muscle. Il se situe dans le petit bassin et agit comme une sorte de soutien des organes génitaux.

Le rôle joué par cet organe est d’une importance capitale dans la vie de chaque être humain. Il assure l’équilibre génital en supportant nos organes génitaux encore appelés organes du petit bassin (vessie, rectum, l’urètre…).

Les hommes comme les femmes en possèdent tous un. Grâce à celui-ci, ils sont à l’abri des incontinences urinaires lors d’une grossesse chez la femme et après une opération de la prostate chez l’homme. Le périnée garantit un équilibre des organes du petit bassin.

De ce fait, il est important de le considérer comme tout autre muscle du corps et bien sûr de l’entretenir. C’est grâce au périnée que nous sommes à l’abri des fuites urinaires.

Si vous constatez que vous avez quand même des fuites, cela signifie simplement que pour vous, la contraction musculaire n’est plus assez importante pour maintenir l’urètre fermé. Il faut dans ce cas penser à muscler votre plancher pelvien, afin de lui redonner de la vigueur.

Pourquoi et comment muscler son périnée ?

Un muscle qui ne s’exerce pas à tendance à s’atrophier. Il en est de même pour le périnée. S’il demeure sans exercice, les contractions au niveau du bassin ne seront plus assez importantes pour vous garantir une continence constante.

Ainsi, pour éviter les fuites urinaires et même les mauvaises sensations pendant les rapports sexuels, il faut muscler son périnée en faisant de l’exercice plusieurs fois par jour.

Il s’agit dans un premier temps de vous assurer que votre vessie est complètement vide. Ensuite, placez-vous dans une position confortable (assis ou debout).

Essayez de contracter vos muscles pelviens pendant quelques secondes, en inspirant profondément et en expirant par la bouche. Gardez vos jambes et vos muscles fessiers bien resserrés. Répétez l’exercice plusieurs fois par jours.

Fortifier le périnée : combien de temps faut-il ?

En réalité, il n’existe pas de temps fixe pour muscler son plancher pelvien. Le principe est de pouvoir l’exercer tous les jours. Chaque être humain étant différent, la musculation du périnée de l’un pourrait se faire plus vite par rapport à l’autre.

Toutefois, vous avez la possibilité de vérifier si votre périnée est musclé ou pas. Lorsque vous urinez par exemple, essayez de faire des jets en intermittence. Vous remarquerez que si les Jets sont importants et dynamiques alors votre périnée est au point.

Si par contre, vous avez du mal à stopper votre urine puis à la relâcher par des jets, alors, vous aurez besoin de muscler davantage votre plancher pelvien.

C’est un exercice qui nécessite une pratique quotidienne. Au bout de quelques semaines ou de quelques jours, vous pouvez déjà effectuer le test de vérification.

Le temps nécessaire pour la musculation du périnée dépend de l’organisme de chaque personne.


Lisez aussi:

Comment faire la rééducation périnéale chez soi ?