Comment muscler son périnée avant et après l’accouchement ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



En anatomie, le périnée sert à soutenir les organes génitaux et la voie anale. Son rôle est d’éviter la descente des organes, l’incontinence urinaire et anale etc.

Chez la femme ce plancher pelvien doit être musclé pour être entretenu, ou être rééduqué avant et après l’accouchement, par des pratiques simples au quotidien. Pourquoi et comment le faire ?

Comment muscler son périnée avant et après l’accouchement ?

Pourquoi muscler le périnée avant et après l’accouchement ?

Premièrement, le périnée joue un rôle important dans la sexualité féminine.

Avant ou après un accouchement, l’on peut avoir le vagin desserrer, entraînant une perte du plaisir durant les rapports sexuels, le couple ne ressentant plus vraiment de jouissance durant l’activité sexuelle. Pour inverser cette tendance, il est important d’entretenir le périnée pour le tonifier.

De plus, un périnée bien entretenu vous évite de subir les flatulences vaginales, des douleurs pelviennes, l’incontinence urinaire et anale, la perte de plaisir.

Deuxièmement, la grossesse et l’accouchement peuvent avoir un grand impact sur le périnée. La pression faite par le fœtus ou lors de la sortie du bébé sur les organes génitaux, peut conduire à un relâchement du muscle. À ce moment, la femme peut être victime d’un prolapsus.

Le prolapsus est la descente des organes génitaux, l’intestin et le rectum hors du petit bassin. Il est donc recommandé de muscler le périnée avant et après l’accouchement.

Fortifier le périnée implique de faire des exercices et des massages…

L’intérêt de muscler le périnée à l’accouchement, repose sur les bouleversements indésirables post-partum. La musculation du périnée permet à la fois de l’entretenir ou le rééduquer.

Après le passage de l’enfant lors de l’accouchement, l’utérus doit pouvoir reprendre sa taille initiale par la suite.

Les exercices de musculation du périnée consistent à renforcer le bassin par des étirements, à faire des simulations de poussées pour contracter les muscles, en faisant des abdominaux.

Les étirements des jambes ou des cuisses (assis sur une chaise) écartés d’un bout à l’autre ; du buste tiré vers l’avant en appui sur le bassin, en fléchissant les genoux et descendant de bas en haut sont également des exercices de renforcement ; recommandés dès le premier trimestre de grossesse.

Le massage consiste à étirer le périnée avec les doigts. Il permet de favoriser l’élasticité du muscle. Il peut être fait soi-même, par votre conjoint ou par une sage-femme.

Pour le massage, l’on peut utiliser une huile compatible à votre muqueuse ou lubrifiant. L’exercice consiste à introduire les doigts dans le vagin et tirer vers le bas en faisant des mouvements circulaires.

Le massage réduit considérablement les chances de l’épisiotomie à l’accouchement. Il est recommandé à partir du 3e trimestre de grossesse ou des semaines précédant l’accouchement.

Où pratiquer les exercices de Kegel

Les exercices de Kegel ne nécessitent pas d’aide extérieure comme ceux susmentionnés. Ils visent à contracter le plancher pelvien durant la grossesse de façon simple en bloquant les urines, mais sans envie d’uriner et sans bloquer le ventre.

Il s’agit de muscler le périnée et de relâcher les muscles du bassin. Allonger sur le dos, genoux fléchis ou au volant de la voiture, et même en marchant, il faut compter 10 secondes de contraction puis relâcher.

Il est judicieux de répéter ses gestes tout au long de la grossesse. La femme enceinte vit ainsi un accouchement moins douloureux et évite l’épisiotomie.


Lisez aussi:

Comment faire un massage du périnée ?

Comment muscler son périnée en marchant ?