Périnée masculin: comment muscler son plancher pelvien ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La musculation du périnée n’est pas seulement l’affaire des femmes. Contrairement à ce que pensent la plupart, elle concerne aussi les hommes et constitue d’ailleurs un exercice très important qui procure d’innombrables bienfaits.

Nous vous invitons à découvrir à travers cet article, les différentes méthodes de musculation de la zone périnéale.

Périnée masculin: comment muscler son plancher pelvien ?

Localisation du périnée masculin

La zone périnéale encore appelée plancher pelvien ou périnée est un ensemble de muscles, situé entre les organes génitaux et l’orifice anal.

Elle représente un groupe musculaire qui permet de maintenir de la tonicité aussi bien au niveau des ouvertures génitales que du canal sphinctéroanal.

Le périnée a donc à charge de maintenir ou de relâcher la pression, soit sur la prostate, soit sur le sphincter, en fonction des sollicitations du cerveau. À cet effet, un périnée tonique pourra permettre à un homme :

  • d’avoir une érection de meilleure qualité
  • de se prévenir des problèmes d’incontinence qui surviennent avec l’âge
  • d’avoir une vie de couple plus épanouie

Il existe plusieurs techniques pour renforcer son périnée quand on est un homme.

Les exercices de Kegel pour muscler le plancher pelvien

Cette méthode de musculation du périnée très conseillée aux femmes par les gynécologues, révèle toute son efficacité, quel que soit le sexe de la personne qui la pratique.

Découverts par le médecin du nom, les exercices de Kegel consistent en des mouvements alternés de contraction relâchement des muscles du périnée. La pratique est la suivante :

  • après avoir vidé votre vessie, mettez-vous en position assise, debout ou couchée
  • contractez votre périnée pendant 5 secondes
  • relâchez le pendant 10 secondes
  • refaites le même exercice à raison de 10 répétitions, une ou plusieurs fois par jour

Après quelques jours de pratique régulière, votre périnée sera renforcé.

La méthode du ballon pour fortifier le périnée

Cette méthode moins populaire que la première n’en demeure pas moins efficace.

Allongé sur le dos :

  • repliez vos genoux en y emprisonnant la balle
  • serrez fortement pendant 5 secondes
  • relâchez pendant 10 secondes

Pour un résultat satisfaisant, vous devez refaire le même exercice à raison de 10 répétitions, une ou plusieurs fois par jour.

Pour un périnée tonique : la méthode de la miction intermittente

Une troisième méthode, complémentaire aux autres consiste à retenir le liquide pendant un temps durant la miction.

Pour cela, lorsque vous commencez à uriner, essayez de couper le flot de la miction pendant quelques secondes puis relâchez. Vous pouvez procéder ainsi 3 à 4 fois avant la fin de votre expulsion.

Les exercices d’isolation

Il est bon de savoir que le plancher pelvien se décompose en une zone antérieure et en une zone postérieure. La partie avant est celle qui est la plus proche des organes génitaux et la partie arrière est la deuxième moitié qui se rapproche de la sortie du tube digestif.

Muscler séparément ces zones vous permet de réaliser des exercices d’isolation, c’est-à-dire des exercices plus ciblés. Cette pratique rend encore plus tonique le périnée.

Gardez en tête que la zone antérieure du périnée est actionnée pour retenir les excréments ou les gaz et la zone avant, les liquides urinaire et séminal. Avec du temps et en pratiquant régulièrement, vous remarquerez que votre périnée deviendra fort et tonique.

Un périnée tonique améliore la qualité de l’érection chez l’homme, de même que le processus d’évacuation des selles. Il permet donc une meilleure santé, une meilleure qualité de vie, ainsi qu’une relation de couple plus intime et plus solide.


Lisez aussi:

Où est le périnée chez l’homme ? comment le repérer ?

Périnée relâché après l’accouchement: que faire ?