Quel traitement pour l’incontinence urinaire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’incontinence urinaire touche de plus en plus de personnes. Se manifestant par des fuites urinaires, elle peut devenir source de honte, de repli sur soi, voire de handicap.

Cependant, cette affection peut bel et bien être soignée une fois que la personne atteinte consulte un professionnel de la santé (gynécologue ou urologue).

Ce dernier pourra identifier le type d’incontinence dont souffre le patient, le niveau de gravité et apporter une solution efficace. Désirez-vous connaître les traitements possibles contre l’incontinence urinaire ? Cet article vous les présente.

Quel traitement pour l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire et la rééducation du périnée

Le premier traitement proposé contre l’incontinence urinaire est la rééducation périnéale. Cette méthode consiste à renforcer le périnée avec l’aide du kinésithérapeute.

De même, elle prône des méthodes comportementales ayant pour but de pousser à l’apprentissage d’une meilleure habitude urinaire. L’objectif de cet apprentissage sera de réapprendre, en fonction du cas bien entendu, à uriner plus fréquemment.

Ceci permet de vider régulièrement la vessie, et évite donc d’avoir une vessie débordante. De même, ce traitement permet de réguler ou d’espacer les mictions en cas d’incessantes envies d’uriner.

La rééducation du périnée constitue un traitement efficace contre tous les types d’incontinences urinaires.

Perte de contrôle urinaire : les protections

Il existe aujourd’hui des produits vers lesquels la plupart des personnes souffrant d’incontinence urinaire se tournent : les protections absorbantes.

Ces derniers sont disponibles sous diverses formes : coquilles pour hommes, slips, changes complets… Les matières de fabrication de ces protections procurent une sensation proche de celle du textile, et elles sont adaptées pour les nuits.

En ce qui concerne les hommes, ceux-ci ont notamment la possibilité de se procurer un étui pénien. Cet appareil est sous forme de préservatif à raccorder à une poche de recueil. Lorsque ce dernier est bien positionné, il épargne de toute fuite d’urine et d’odeurs.

Pour en venir aux femmes, celles atteintes d’incontinence légère peuvent aussi utiliser des tampons spécifiques en dehors des protections absorbantes. Ils empêchent également les fuites urinaires durant des heures (le temps d’une sortie ou d’une activité physique).

Le traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux est également adapté pour soigner l’incontinence urinaire par urgenturie. Des médicaments de la famille des anticholinergiques sont en effet disponibles contre ce trouble permettant d’atténuer l’hypersensibilité de la vessie.

Cependant, ils engendrent des effets indésirables comme la constipation, la bouche sèche…qui les rendent des fois difficiles à supporter.

Néanmoins, un nouveau cachet (médicament) de la famille des B3agonistes est désormais disponible. Ce dernier a l’avantage d’être sans effets secondaires et est utilisable dans certains cas.

Une prescription d’estrogènes par voie vaginale est généralement recommandée en cas de sécheresse vaginale. En cas de ménopause, celle-ci peut être combinée ou non avec un traitement hormonal.

La chirurgie pour régler l’incontinence urinaire

La chirurgie représente le dernier recours possible contre l’incontinence urinaire. Elle fait généralement suite à un cas d’échec de la rééducation du périnée et des autres solutions.

Étant une mesure extrême, la chirurgie est uniquement suggérée lorsque l’incontinence urinaire devient insupportable.

Quatre solutions chirurgicales existent avec cette méthode. Il s’agit notamment de la :

  • pose de deux ballons ajustables péri urétral : ballons remplis de sérum physiologique à placer autour de l’urètre substituant à la fonction du sphincter ;
  • pose de bandelette sous urétrale : procédé consistant à poser une bandelette sous l’urètre en vue de lui donner une bonne position ;
  • mise en place d’un sphincter artificiel : opération intervenant en cas d’insuffisance sphinctérienne ;
  • neuromodulation des racines sacrées : solution suggérée aux patients ayant une incontinence urinaire par urgenturie.

Une injection de toxine botulique par voie endoscopique est également envisageable, mais pour des effets temporaires.

En résumé, les traitements possibles contre l’incontinence urinaire sont la rééducation périnéale, les médicaments, les protections et la chirurgie.


Lisez aussi:

Quel sport est efficace pour muscler le périnée ?

Rééducation du périnée à domicile: comment faire?